Homme qui valait trois milliards, l' (fiche)

Titre original : The Six Million Dollar Man
Genre : science-fiction.
Pays d’origine : Amérique (Los Angeles)
Studio : -
Année de production : 1973
Année de diffusion : 1975
Chaîne de diffusion : Antenne 2, TF1 et La cinq

homme qui valait trois milliards

L'homme qui valait trois milliards, feuilleton composé de 108 épisodes de 50 min, diffusé en France, le 11 janvier 1975 sur Antenne 2. Puis, sur TF1 et La cinq. Trois téléfilms seront tournés par la suite, réunissant à nouveau l’homme et la femme bioniques. Dans le tout dernier, « Bionic ever after », il est enfin question de mariage entre les deux tourtereaux.

Synopsis : Un agent du gouvernement américain, moitié homme, moitié robot, traque criminels internationaux et savants fous.

Personnages :

lee majors Steve Austin (Lee Majors, né le 23 août 1942). Lors d’un vol d’essai, cet ex-cosmonaute a subi un très grave accident.
Grâce aux mains d’or du Dr Rudy Wells (Alan Oppenheimer, puis Martin E. Brooks), il échappe au fauteuil roulant, et se retrouve farci d’électronique. Coût de l’opération : 3 milliards de dollars... Son bras droit, ses deux jambes et son œil gauche ont été remplacés par des organes artificiels grâce auxquels il accomplit des prouesses surhumaines : aucun mur ne lui résiste, il nage, court plus vite qu’un bolide de course. De son passé, Steve a, néanmoins, gardé la sensibilité et la fragilité d’un être humain.

richard anderson Oscar Goldman (Richard Anderson, né le 8 août 1926), Patron de Steve, il dirige l’Office des opérations stratégiques.






Zoom : L’homme qui valait 3 milliards est adapté d’un roman de Martin Caidin publié en 1972 et intitulé « Cyborg ». Le héros, un astronaute du nom de Steve Austin, est grièvement blessé à la suite du crash de son appareil. Une branche secrète du gouvernement, l’OSO (Office of Strategic Operations) décide de mettre en application les travaux du Dr Rudy Wells, remplaçant les organes blessés par des prothèses bioniques. La 1ère moitié du livre se concentre sur la réaction de Steve Austin à ses blessures (il tente de se suicider), sa réticence à être reconstruit avec des prothèses bioniques et enfin son opération. Alors que la série voit le jour en 1973, avec Lee Majors dans le rôle principal, Caidin publie 3 autres romans indépendants de la série : « Operation Nuke » (1973), « High Crystal » (1974) et « Cyborg IV » (1975).

La famille bionique va s’agrandir, puisque d’autres personnages « cybernétiques » feront leur apparition. Parmi eux, le coureur Barbey Miller et surtout Jaimie Sommers (Lindsay Wagner), sa petite amie, qui deviendra « Super Jaimie » dans sa propre série. 

Avis : Une bonne réalisation, mais avec quelques rides aujourd’hui. Un bon doublage de Lee Majors effectué par Dominique Paturel.

Le saviez-vous :  Vers la fin de l’homme qui valait 3 milliards, Lee Majors a voulu changer le look de Steve Austin en se laissant pousser la moustache. La réaction du public n’a pas été très favorable, et l’acteur s’est très vite rasé, mais pas avant que des supports publicitaires soient produits avec le nouveau look (BD, boîte repas, etc.)
 
Au fil des saisons, le show verra défiler bon nombre de visages familiers, la plupart étant encore inconnus à l’époque. En premier lieu, la « Drôle de dame » Farrah Fawcett, qui est à la ville l’épouse de Lee Majors. Steve Austin donnera également la réplique Kim Basinger, Dana Elcar, Erik Estrada, Katherine Helmond, Stefanie Powers, William Shatner, Suzanne Somers, George Takei, Joan Van Ark ou encore Donna Mills.

Accroche en début d’épisodes :
"Steve Austin, astronaute. Un homme tout juste vivant. Messieurs, nous pouvons le reconstruire, nous en avons la possibilité technique. Nous sommes capables de donner naissance au premier homme bio-ionique. Steve Austin deviendra cet homme: il sera supérieur à ce qu’il était avant l’accident. Le plus fort, le plus rapide... En un mot, le meilleur!"

La séquence narrative de cette série débute d'abord par un dialogue entre Steve Austin, pilote d'essai de la NASA, avec sa centrale. La situation vire à la panique lorsqu'Austin (interprété par Lee Majors, doublé en VF par Dominique Paturel) ne peut empêcher le crash. Après l'accident, la séquence narrative continue et c'est le directeur d'une Agence gouvernementale, Oscar Goldman (joué par Richard Anderson, doublé par Jacques Deschamps dans la VF) qui prend le relai et explique qu'ils ont les moyens de reconstruire Austin pour en faire un homme bionic.

A noter que le dialogue de panique que l'on entend dans cette séquence d'ouverture s'inspire de la communication enregistrée juste avant le véritable crash du Northrop M2-F2 (en 1967 aux Etats-Unis)

Photos :

Autre article :

L'homme qui valait trois milliards (livre)

CatÉgorie : Séries et feuilleton