Agents très spéciaux, des (fiche)

Titre original : The man from U.N.C.L.E.
Genre : espionnage
Pays d’origine : États-Unis
Studio : MGM
Année de production : 1964
Année de diffusion : 1967
Chaîne de diffusion : 2ème chaîne de l'ORTF et TF1

the man from uncle

Des agents très spéciaux, feuilleton de 104 épisodes de 50 min diffusé le 14 janvier 1967 sur la 2ème chaîne de l’ORTF puis en février 1988 sur TF1.
En 1983, un téléfilm voit le jour, « Le Retour des agents très spéciaux » (The Fifthteen Years old Affair) réalisé par Ray Austin, avec une apparition de George Lazenby dans le rôle de James Bond au volant d’une Aston Martin DB5.

Synopsis : Deux agents secrets de l’U.N.C.L.E. (United Network Command for Law and Enforcement), puissante organisation internationale chargée de faire respecter la loi et la paix dans le monde. À l’aide de ses agents, cette organisation mène, une guerre sans merci aux forces du mal incarnées par les criminels du TRUSH.

Les personnages :

agents tres speciaux napoleon solo

Napoleon Solo (du nom d’un des personnages de « Goldfinger ») (Robert Vaughn, né le 22 novembre 1932) est américain. Agent numéro 11, il est le chef exécutif de la section 2. Brun, très élégant, avec ses costumes à la coupe impeccable. Décontracté, flegmatique et séduisant, il ne cesse de faire des ravages parmi la gent féminine.

agents tres speciaux illiya kuryakin

Illiya Kuryakin (David McCallum, né le 19 septembre 1933) est Russe, agent n°1. Coéquipier fidèle de Solo, dont il est le « négatif » : blond, énigmatique et réservé. Pourtant, les femmes en sont toutes folles. Cet officier de la marine de guerre soviétique est en stage afin de participer aux opérations de l’organisation UNCLE à laquelle appartient l’URSS. On sait assez peu de choses sur lui, si ce n’est qu’il est grand amateur de jazz.

agents tres speciaux alexander waverly

Alexander Waverly (le très hitchcockien Leo G. Carroll, né en 1892, mort le 16 octobre 1972). Cet homme âgé, au masque imperturbable, règne sur le bureau new-yorkais d’UNCLE, dissimulé derrière la petite échoppe d’un tailleur italien de l’East Side, le « Del Floria’s tailor shop ». Via le Canal D, un réseau reliant tous les agents à son bureau, il coordonne et distribue les différentes missions.

Zoom : « Une pure fantaisie qui faisait oublier l’une des plus grandes peurs du siècle la guerre froide ». C’est ainsi que Harlan Ellison, l’un des principaux scénaristes, définissait ce qui allait devenir l’une des séries cultes de la télévision américaine. « Des agents très spéciaux » sont le fruit d’une collaboration entre lan Fleming, le père du futur James Bond, Norman Felton, le producteur de « Dr Kildare », et le scénariste Sam Rolfe, véritable créateur de la série, bien que son nom n’ait jamais été crédité comme tel. Son originalité réside dans le fait que Russes et Américains y font front contre un ennemi commun (jamais bien défini), et ce, par-dessus le « rideau de fer ». Au fur et à mesure des épisodes, la série deviendra de plus en plus délirante, pour atteindre des sommets lors de la troisième année. Son succès est tel, que certains épisodes seront même exploités en salle.

En 1967, la NBC commande une série dérivée, plus parodique, « The girl from UNCLE », avec Stefanie Powers dans le rôle principal. Cependant, elle ne dépassera pas le stade de la première saison.
La série mère est également menacée. Pour endiguer la chute de l’audience, la production tente de redonner un peu de sérieux aux scénarios. En vain, la série s’arrête à la fin de la quatrième saison, en janvier 1968.

Avis : Une très bonne réalisation avec de l’action, de l’humour, de la folie et une pointe d’érotisme. Un cocktail exquis !

Le saviez-vous : La série devait s’appeler à l’origine « Solo », mais la même l’année, le film James Bond « Goldfinger » est sorti avec un méchant appelé aussi « Solo ».

Les cascades ont généralement été effectuées par David McCallum et Robert Vaughn, ainsi que par des cascadeurs. La meilleure des deux versions était utilisée. McCallum n’était pas à l’aise en hauteur et Vaughan quant à lui pas à l’aise sur l’eau, ils ont alors essayé d’éviter ces cascades.

À l’exception de l’épisode « Alexander The Greater Affair », les autres s’intitulaient toujours par « The (titre de l’épisode) Affair ».

Robert Vaughn a travaillé sur sa thèse de doctorat au cours de la série, il a souvent été autorisé à partir plus tôt pour assister à ses cours du soir.

Photos :