Guillaume Tell - 1987 (fiche)

Titre original : Crossbow (arbalète en anglais)
Genre : épopée
Pays d’origine : Angleterre - Amérique - France
Studio : Tournée en Auvergne, dans l'Isère, en Avignon, dans le Périgord et en Savoie.
Année de production : 1987
Année de diffusion : 1987
Chaîne de diffusion : FR3 et M6

crossbow

Guillaume Tell, série télévisée en coproduction britannique américaine française, composée de 72 épisodes de 26 min, diffusée le 2 octobre 1987 sur FR3. Seuls, 48 épisodes furent diffusés en France.

Synopsis : L’action se situe au XIVe siècle, dans la région des Quatre-Cantons en Suisse. Un paisible forgeron prend les armes contre l’occupant autrichien.

Les personnages :

arbalète guillaume tell Guillaume Tell (William Lyman). Las de la violence, ce virtuose de l’arbalète, jadis mercenaire, se consacre à son ancien métier, la forge. Un jour, le bailli Gessler, cruel gouverneur de la province, le condamne, pour avoir pris la défense de son fils, à prouver son adresse en touchant une pomme placée sur la tête du jeune garçon. Il est assommé après avoir tiré. Devenu amnésique, Guillaume Tell cherchera à savoir ce qui s’est réellement passé... A-t-il tué son fils ? Après l’avoir finalement retrouvé, il parcourra le pays pour trouver des partisans et créer la résistance.

guillaume tell mathieuMathieu (David Barry Gray), jeune adolescent, il refuse de se soumettre au joug des Autrichiens. Après la fameuse épreuve de la pomme, le Prince de Habsbourg, fils de l’empereur, l’emmènera en Italie jusqu’à ce que son père le retrouve.





Zoom : Le personnage de Guillaume Tell, entré dans la légende helvète, a été immortalisé par le dramaturge allemand Frédéric Schiller, en 1804. Le compositeur italien, Rossini, en tirera un opéra, monté à Paris en 1829. Cette grande fresque internationale en est la deuxième adaptation à la télévision. Elle a pu voir le jour grâce à l’association de deux jeunes producteurs anglais, d’une société française, de FR3-Lyon et d’un producteur américain, las des séries commerciales de son pays. Le casting est international, mais pour des raisons de diffusion outre-Atlantique, le comédien principal est américain. La série a d’ailleurs été tournée en anglais.

Avis : Une spectaculaire réalisation, les décors extérieurs sont magnifiques (normal, ce sont des régions françaises) et le budget est conséquent 200 millions de francs soit 30 millions d’euros. Durant la série, on peut voir de très belles cascades équestres réalisées par Mario Luraschi, célèbre dans le monde pour ses prestations dans (« Cyrano de Bergerac », « Le Bossu », « Fanfan la Tulipe », « La Fille d’Artagnan », « La reine Margot », « Les visiteurs » et bien d’autres). La musique du générique est composée par Stanislas Syrewicz, un petit air agréable que l’on garde bien dans la tête. Bref, une bonne série, peu connue, que l’on peut encore regarder aujourd’hui.

Le saviez-vous : Certaines scènes ont été tournées en Savoie dans les châteaux de Miolans et d’Épierre.

40 % de l’équipe artistique et technique était française.

Photos :